N°2020-01

 QUARANTINE EDITION 

 INTERVIEW

20190917 - 340 x 630 cm - Acrylic recto verso on polyester canvas

MARC

RENARD

Cette semaine, l’artiste abstrait Marc Renard nous fait l’honneur de répondre à nos questions sur les secrets de son univers. Qui est-il ? Quelles sont ses inspirations ? Son message ? Découvrons-le...

Parlez-nous un peu de votre parcours :

Je suis né à Uccle en 1963. J’ai commencé à peindre à l’huile à l’âge de 13 ans, dans la maison de mes parents. A 15 ans, j’ai suivi les cours d’art à l’IATA à Namur, où j’ai terminé premier avec avec grande distinction. Par la suite, j’ai suivi pendant 6 ans les cours de l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles. L’art a toujours fait partie intégrante de mon quotidien, depuis mon plus jeune âge. Je travaille actuellement au sein d’un atelier à Bruxelles que j’occupe depuis 1990.

Quelles sont vos inspirations et références ?

A une certaine époque je fus influencé par la peinture abstraite américaine, en particulier celle de De Kooning

Plus tard, mon inspiration s’est portée sur le peintre allemand Gerhard Richter. Depuis plus ou moins 1990, la couleur vive m’est apparue comme une évidence pour aujourd’hui, travailler et m’exprimer à travers les couleurs fluos.

Comment définiriez-vous votre style ?

Mon style se situe en l’Action Painting et l’abstraction géométrique. J’ai navigué de l’un à l’autre, mais depuis peu, je me suis rendu compte que mon travail reflète davantage une fusion de ces deux styles, ce qui me plaît énormément. Ainsi, j’efface la frustration du choix.

Aujourd’hui, je définis mon style par ce terme : Geometric Action Painting.

Que voulez-vous exprimer dans votre travail ?

A travers mes oeuvres, j’aimerais transmettre du dynamisme, de l’énergie, par le biais de couleurs très vives et des gestes forts, voire violents. Ce qui, selon moi, correspond à l’équation de la Vie.

Quelle matière aimez-vous travailler ?

J’aime la peinture acrylique, car elle possède des tons fluo que j’affectionne particulièrement. De plus, cette peinture sèche vite, ce qui me permet de superposer rapidement des couches de couleurs tout en restant dans l’action du tableau. Je pense qu’aujourd’hui, il est plus difficile d’innover dans l’abstraction en utilisant de la peinture à l’huile, car l’acrylique permet de créer des effets picturaux que la première ne permet pas. C’est pour cette raison que je l’ai abandonnée. Cependant, il est vrai que la peinture à l’huile est une matière noble et vivante, ce qui n’est pas le cas de l’acrylique. C’est un choix à faire...

Quel est le processus de création d’une de vos oeuvres ?

Toute ma vie, j’ai réalisé des projets préparatoires avant d’attaquer la toile. Depuis peu, je peins directement sur celle-ci sans aucun projet et le résultat est saisissant ! Le travail se ressent plus vivant, plus juste, plus proche de qui je suis à l’intérieur. Je dirais même que je me suis véritablement libéré d’un manque de confiance en soi qui me suivait depuis toujours. Je colle sur ma toile des tapes (rubans adhésifs) de tailles différentes, ensuite je peins dessus en raclant la couleur, puis je les retire pour en recoller d’autres, jusqu’à ce que je sois satisfait du résultat.

2020 - Marc Minjauw et Marc RENARD qui remercient le directeur du MARK ROTHKO ART CENTER d'avoir choisi cette oeuvre pour leur collection.

RENARD 2019 - 20190630 - 140 x 180 cm - Acrylic on canvas

La couleur tient-elle un rôle primordiale pour vous ?

Comment la travaillez-vous ?

Dans mon travail, la couleur tient évidemment un rôle primordial ! Je pense couleur, je mange couleur. J’ai un grand respect pour celle-ci. La couleur est toute ma vie ! Je la travaille en aplats ou en épaisseur, je la racle, la griffe, la caresse...

Quel message souhaitez-vous délivrer à travers vos oeuvres ?

Ce que j’aimerais partager à travers ma peinture est l’amour et l’honnêteté. Je souhaite quelle procure un bien-être au spectateur qui la regarde. Le but ultime serait que les couleurs, les formes et les matières, présentes dans mon oeuvre, pénètrent l’âme afin que du bonheur puisse émaner de la personne qui la contemple.

Interview de Marc Renard par Alexia Van de Velde - 18 Avril 2020